Groupe EMARGENCE
 

Acheteur d’art

Fiches Métier Communication, marketing, publicité Free-Lance, Maison des Artistes, Agessa


Acheteur d’art – « P’tit mémo Expert métier »

Forme

L’acheteur d’art a pour mission d’identifier et recommander les talents externes pour satisfaire la demande client et l’idée créative de l’agence.

Il s’agit d’une activité intellectuelle mais pas d’auteur. A défaut d’être exercée sous un contrat de travail, elle le sera sous une forme libérale.

Problématiques

De nombreuses problématiques pèsent sur cette activité pour être réalisée sous une forme de freelance.


Il faut se constituer un réseau fiable de talents… et quid de l’exclusivité ?

Il faut avoir un réseau important de clients… mais quid des « jalousies » entre les uns et les autres sur la découverte de talent qui profiterait plutôt à l’un qu’à l’autre ?

Au-delà de ceci, se posera la détermination d’une règle de facturation fiable :

  • un fixe à la taxe
  • Une % des talents trouvés et qui sont facturés
  • Un mixte

Les autres problématiques classiques sont aussi à surveiller :

  • Statut juridique (micro ou réel)
  • Banque dédiée à l’activité
  • Adhésion à une AGA

Le + de Com’Com

La croissance de cette activité peut amener à recruter d’autres chercheurs de talents et de devenir un bureau d’acheteur d’art.

Dans ce cas, nous conseillerons une forme sociétale (Sarl ou SAS).

Nous pouvons alors être amenés à anticiper cette phase, faire des simulations et rechercher les critères de décision (optimisation fiscale, synergie…).


Télécharger la fiche

Cette fiche contient des informations résumées qui ne couvrent pas l´intégralité des situations possibles ni des textes légaux applicables en France.
Nous ne pouvons être tenu responsable d´une interprétation erronée de son contenu ni présager des évolutions législatives.


Compléments d’informations


Voir aussi :