Groupe EMARGENCE
 

Bloggueurs, Gamers, Youtubeurs, instagrameurs et influenceurs : quand les nouveaux médias font vivre de nouveaux professionnels (première partie)

Fiches Expert Communication, Marketing, Publicité Free-Lance, Maison des Artistes, Agessa


1ère partie2ème partie


 

Bloggueurs, Gamers, Youtubeurs, instagrameurs et influenceurs : quand les nouveaux médias font vivre de nouveaux professionnels (première partie)N°13.1 | novembre 2018

Ces activités sont nées avec l’avènement des nouveaux media. Qu’ont-elles de commun ? De nombreuses choses :

  • Ce sont des activités récentes, en plein essor, mal définies et aux frontières floues,
  • Ce sont des activités qui peuvent générer énormément d’argent, nécessiter l’emploi de salariés,
  • Ce sont des activités polyvalentes : commerciales ou libérales, droit d’auteurs, production audiovisuelle, évènementiel,
  • Ce sont des activités dont les revenus proviennent de maints réseaux différents.

Mais surtout, ce sont des activités pour lesquelles il n’existe pas de structure propre !

Après avoir défini ce que sont réellement ces activités, nous tenterons d’apporter des solutions sur les structures à adopter en fonction des conditions dans lesquelles elles s’exercent.

 


I. Comment définir ces nouvelles activités ou professions ?

A. Bloggueurs

Si un blog est une page personnelle qui comporte des avis, des liens et des chroniques … le bloggueur est celui qui l’alimente.

Il en est souvent à l’origine et monétise son travail soit par la perception de revenus publicitaires directs sur le site, soit par la publication de billets de blog sponsorisés.

On trouve ainsi de nombreux blogs sur la mode, sur l’alimentation, les sorties culturelles…

Certains bloggueurs sont de véritables vedettes qui touchent des millions de personnes et perçoivent des sommes conséquentes.

La problématique de leur statut – au départ désintéressés, puis uniquement « libéraux » – c’est que désormais les bloggueurs emploient des salariés, organisent des évènements, écrivent des ouvrages, sont payés pour participer à des émissions radio ou de télévision….

B. Gamers

Le gamer est un joueur de jeu vidéo…. mais celui qui nous intéresse ici, est le pro-gamer joueur professionnel et qui, à ce titre, monnaye son travail.

En effet, le pgm (pro gamer master) perçoit une rémunération contre un sponsoring imposant des contraintes et des objectifs à obtenir dans différents tournois.

Mais le gamer peut aussi tester de futurs jeux, alimenter un blog ou participer à une campagne publicitaire où son droit à l’image sera utilisé.

C. Youtubeurs

Le youtubeur produit des vidéos dans lequel il apparaît et qui sont diffusées sur YouTube.

Si certains le font de façon désintéressée, une nouvelle « race » de youtubeurs se révèlent être de véritables producteurs audiovisuels qui perçoivent des revenus de la plateforme mais également sous forme de sponsoring, de placement de produits.

Le youtubeur est souvent un homme de réseau qui alimente en parallèle un blog.

Avec la montée en puissance des tutoriels et autres Mooc, le youtubeur développe ses revenus par d’autres sources.

D. Instagrammeurs

Toucher plus de personnes à l’international sans la barrière linguistique, c’est la proposition de certains blogueurs et influenceurs qui ne travaillent qu’à partir de photos publiées sur Instagram.

Certains sont rémunérés par des marques pour promouvoir un produit ou un service. Pour beaucoup, Instagram n’est que le prolongement de leur blog… mais dans tous les cas, les photos qui sont publiées, doivent respecter les conditions relatives aux droits d’auteurs.

E. Influenceurs

Au travers de ses écrits, il peut influencer sur le mode de consommation d’un produit, d’une marque ou d’un service.

Il est généralement suivi par des milliers de personnes car il est « expert » en son domaine et surtout jouit d’une totale indépendance ou autonomie. Il est parfois assimilé à un journaliste.

Pour qu’une marque soit repérée par un influenceur, elle lui offre cadeaux et échantillons… Attention alors à ce que l’influenceur ne soit pas influencé !

Pour monnayer son travail, l’influenceur devra donc trouver d’autres sources comme tenir un blog…

 


Télécharger la fiche

Cette fiche contient des informations résumées qui ne couvrent pas l´intégralité des situations possibles ni des textes légaux applicables en France.
Nous ne pouvons être tenu responsable d´une interprétation erronée de son contenu ni présager des évolutions législatives.



Voir aussi :