Groupe EMARGENCE
 

Entrepreneurs Culturels : une nouvelle façon de travailler

Fiches Expert Les Entreprises du Spectacle, Payes Intermittents, Billetterie Production Audiovisuelle et MultiMedia


Entrepreneurs Culturels : une nouvelle façon de travaillerN°1 | janvier 2017

La solitude pèse souvent sur l’entrepreneur. Certains font le choix du freelance, d’autres d’une société de type Sarl ou SAS ; certains optent pour une forme plus originale comme la Scop ou la Scic… Mais en règle générale, l’essentiel c’est l’entourage et l’accompagnement.
Depuis quelques années déjà, fleurit une multitude de lieux d’accompagnement ou simplement d’échange… Il était temps pour Com’Com de vous présenter un vadémécum de ces lieux.


Couveuses :

Cette structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat permet au chef d’entreprise une intégration avant même la création de son entreprise. L’objectif de la couveuse est de proposer des services juridiques, des conseils, du coaching et de permettre ainsi de tester, apprendre et lancer son projet en toute quiétude.

=> L’avis de Com’Com : comme son nom l’indique, la couveuse permet une intégration alors que vous êtes encore dans l’œuf ! Choisissez-la en fonction de sa réputation et de la réputation de ses intervenants. Et n’oubliez pas une fois éclos, il faudra prendre votre envol !

Incubateur :

C’est avant tout un espace de créateurs qui offre des services par la mise à disposition de moyens et matériels. L’incubateur est généralement réservé aux entreprises innovantes en cours de création ou nouvellement crées.

=> L’avis de Com’Com : plus coûteuse qu’un simple loyer, l’intégration dans une couveuse n’est intéressante que si les intervenants sont à la hauteur et ne sont pas là dans un cadre promotionnel et également si votre business model prévoit une somme d’argent nécessaire au paiement de cette prestation. Prévoir dès le départ votre sortie.

Pépinière :

Couveuse, incubateur, pépinière… La frontière est souvent ténue entre ces 3 sortes de structures d’accompagnement. Pour différencier la pépinière des 2 autres, retenons peut-être que grâce aux mesures publiques, son coût est moins élevé.

=> L’avis de Com’Com : préférez une pépinière spécialisée en rapport avec votre projet et renseignez-vous sur la qualité des intervenants. Comme toujours, anticipez rapidement votre sortie.

Accélérateur :

Les accélérateurs sont souvent créés à l’initiative d’investisseurs ou « capital risquer ». Leur intégration est donc très sélective et votre dossier doit être orienté haute technologie. Le service se doit d’être à la hauteur, vous ne payerez rien… Mais en échange, dès le départ, vous donnerez une certaine quotité de votre capital à votre bienfaiteur.

=> Le conseil de Com’Com : réservé à une certaine élite, ce sera souvent le lieu où vous rencontrerez les plus gros investisseurs.

Coworking :

La souplesse même dans l’échange entre entrepreneurs : l’espace de coworking permet, pour une journée ou plus longtemps, de travailler avec d’autres entrepreneurs.

=> Le conseil de Com’Com : du simple café coworking à l’espace plus professionnalisé, vous intégrerez un tel lieu si vous souffrez de solitude, ou cherchez l’émulsion. Mais surtout si vous ne cherchez pas de ressources car en règle générale, ce n’est pas prévu… Attention également aux nuisances sonores si vous aimez travailler au calme

Hôtel d’entreprise :

Simple espace locatif où vous aurez votre bureau personnel, normalement pour un prix pas très élevé : l’objectif des pouvoirs publics est de redynamiser une zone peu pourvue en locaux professionnels.

=> Le conseil de Com’Com : souvent isolé de l’attractivité d’un centre-ville mais beaucoup moins coûteux. Réfléchissez avant d’y penser : cela correspondra-t-il à vos attentes ? N’y attendez aucun service car il n’y en a pas.

Cluster :

Ni vraiment coworking, ni vraiment hôtel d’entreprise… Il s’agit ici pour les pouvoirs publics de réunir dans une même zone géographique ou bassin d’emplois, des entreprises du même secteur d’activités.

=> Le conseil de Com’Com : il vous faudra être en marche et non en phase de démarrage pour trouver un intérêt à intégrer un cluster. Vous aurez souvent des aides fiscales locales et une belle visibilité. Restent à trouver des voisins avec qui vous aurez l’opportunité de travailler.


Des doutes, une question, une hésitation…n’hésitez pas à solliciter votre Expert-Comptable nous vous aiderons à choisir la bonne solution.


Télécharger la fiche

Cette fiche contient des informations résumées qui ne couvrent pas l´intégralité des situations possibles ni des textes légaux applicables en France.
Nous ne pouvons être tenu responsable d´une interprétation erronée de son contenu ni présager des évolutions législatives.



Voir aussi :