Groupe EMARGENCE
 

FCM : L’aide au « showcase »

 


FCM : L'aide au « showcase »N°24 | octobre 2017

Dans ces fiches liées aux aides à la culture, vous trouverez les objectifs, les critères d’éligibilité, la constitution du dossier ainsi que le lien pour télécharger votre dossier, obtenir plus d’informations et connaître les calendriers des dépôts.


Votre expert-comptable maîtrise évidement tous les aspects financiers de ces dossiers et pourra vous accompagner dans leur production. N’hésitez pas à faire appel à ses services.

I. Objectif

Ce programme est à destination des éditeurs ou producteurs phonographiques dans le cadre de la promotion d’une sortie d’album.

II. Date des commissions, date limite de dépôt des dossiers

Les commissions se déroulent en fonction du nombre de dossiers déposés.

III. Prérequis

  • Etre le producteur phonographique ou l’éditeur de l’enregistrement de l’artiste pour lequel vous sollicitez l’aide,
  • Pour les demandes des répertoires de jazz de création, musiques traditionnelles, musiques du monde, musiques contemporaines (œuvres composées après le 1er janvier 1945), musiques classiques ou musiques pour enfants, être une structure commerciale ou une association. Pour les demandes des autres répertoires, être impérativement une structure commerciale non associative,
  • Sont éligibles les salles ayant une jauge inférieure à 600 personnes,
  • Sont également concernés par ce programme les showcases type « magasin »,
  • L’actualité discographique dans le cadre du projet doit dater de moins de 6 mois,
  • L’actualité discographique doit comporter au moins 50 % de compositions n’ayant pas encore fait l’objet d’une fixation sonore,
  • Le phonogramme doit bénéficier d’une distribution commerciale, physique (nationale) ou numérique (un contrat co-signé est exigé),
  • L’artiste ne devra pas avoir vendu plus de 100 000 exemplaires de son dernier album,
  • La demande doit être enregistrée 15 jours minimum avant la date de représentation,
  • Le nombre d’aides est limité à 3 par an et par structure, mais seulement 1 par artiste (pour la même actualité discographique),
  • La subvention est plafonnée à 2 500 € et ne pourra pas excéder 40 % du budget,
  • La subvention est cumulable avec les aides « conventionnements de salle » de la SCPP ou de la SPPF. Le cumul des subventions pourra atteindre 80 % du budget,
  • Cette aide n’est pas cumulable avec le programme spectacle vivant,
  • Sont exclues de ce programme les dates à l’export,
  • Dans le budget « dépenses », la somme forfaitaire de 2 000 € sera imputée automatiquement sur la ligne « promotion »,
  • Vous certifiez l‘exactitude des informations et documents fournis.

IV. Documents pour le dépôt de demande d’aide

  • Identification du projet (doc type FCM à télécharger),
  • Budget prévisionnel de l’opération (doc type FCM à télécharger),
  • Détail de la rémunération des artistes (doc type FCM à télécharger),
  • Argumentaire du budget prévisionnel,
  • Biographie de(s) l’artiste(s) interprète(s),
  • Planning des dates,
  • Présentation du plan promotionnel et marketing,
  • Attestation de distribution ou contrat de distribution nationale physique précisant la date de commercialisation,
  • 3 titres du dernier enregistrement au format mp3.

V. Documents pour le versement de la subvention

  • Budget réalisé détaillé de l’opération,
  • Copie des bulletins de salaires des interprètes,
  • Copie des principales factures correspondant au budget réalisé de la production,
  • Copie de la facture de location de la salle.

IMPORTANT : Vous disposez de 6 mois après la date de la commission pour régulariser votre dossier. Si à cette date, celui-ci n’est pas complet, sera récupérée automatiquement l’intégralité de la subvention accordée, sauf si entre temps, vous avez sollicité par écrit un délai supplémentaire qui pourra vous être accordé.
Le montant d’une subvention accordée se traduit en pourcentage du budget prévisionnel présenté.
Si le budget de l’opération est revu à la baisse, le montant effectif de la subvention le sera d’autant.
Par ailleurs, si le compte de résultat est conforme au prévisionnel, mais que le projet a connu d’importantes modifications, la validation du paiement sera soumise à l’approbation de la commission.

 


Télécharger la fiche

Cette fiche contient des informations résumées qui ne couvrent pas l´intégralité des situations possibles ni des textes légaux applicables en France.
Nous ne pouvons être tenu responsable d´une interprétation erronée de son contenu ni présager des évolutions législatives.



Voir aussi :