Groupe EMARGENCE
 

Financement culturel ou autres : et si on passait au crowdfunding ! (4ème partie)


1ère partie 2ème partie3ème partie

4ème partie


Financement Culturel (ou autres) : Et si on passait au Crowdfunding ! (3ème partie)

Janv. 2014

Après en avoir présenté les caractéristiques, l’analyse fiscale et juridique, cette quatrième partie continue de vous dresser le portrait non exhaustif des différents acteurs majeurs du crowdfunding, cette nouvelle manière de financer de façon participative les projets culturels.


TousCoProd

Touscoprod est une plateforme exclusivement dédiée à l’audiovisuel. Avec 5 sélections à Cannes, 2 nominations aux Oscars et 1 ours d’or à Berlin, la capacité à fédérer de bons projets n’est plus à démontrer.
Un principe : le porteur du projet reste entièrement maître et propriétaire de son œuvre, le Crowdfunder ne percevant que des retours en nature (avant-première, participation au tournage…). À noter l’animation récurrente de Master Class pour les porteurs de projets.
Un coût : la plateforme prélève 10% des fonds obtenus pour un projet.
Quelques projets reconnus : le prochain film de Michèle Laroque pour lequel l’actrice/réalisatrice a récolté près de 414 000 euros, le dessin animé « Il était une fois l’homme » (restauration du film)
www.touscoprod.com

Kickstarter

Plateforme en anglais dédiée à toutes formes de soutiens : audiovisuel, danse, photographie, spectacle, livre….
www.kickstarter.com

Bulb in Town

Bulb in Town se veut une plateforme de financement participative locale, c’est ce qui la différencie de la plupart des autres plateformes.
Tous les projets y compris les projets Culturels sont admissibles sur la plateforme mais ils doivent s’orienter dans une démarche solidaire et participative!
Un principe : les donateurs participent au financement d’un projet mais sans contrepartie directe. En fait, comme les projets sont locaux, les contreparties, en nature, peuvent se matérialiser par des cours de cuisine, des dégustations gratuites…
Un coût : la plateforme prélève une commission de 8% dont 3% de frais bancaires.
Quelques projets reconnus : Cafézoïde le premier café Culturel des enfants à Paris.
www.bulbintown.com

HopeMob

Hopemob est une plateforme en langue anglaise plutôt orientée solidaire où donc tout est gratuit.
La plateforme se charge également de publier « les histoires » des personnes qui ont été Crouwdfundées.
www.hopmob.org

Watsi

Watsi est une plateforme solidaire en langue anglaise qui se charge de trouver des médicaments pour les personnes défavorisées. Bien évidemment tout est gratuit.
www.watsi.org

Catapult

Enfin une plateforme qui se distingue par autre chose que le thème des actions qui sont proposées. En effet, cette plateforme en langue anglaise ne s’adresse qu’aux femmes mais tous les domaines (culture, santé,  économie solidaire, environnement…).
Le site est entièrement gratuit.
www.catapult.org

Proarti

Nous sommes là plus en présence d’un fonds de dotation qu’une véritable plateforme de Crowdfunding. De ce fait, l’intérêt pour le Crowdfunder se limite à une réduction d’impôts de 25 % des dons. A noter également que ce projet est soutenu par le Ministère de la Culture.
Un principe : ne concerne que des projets culturels et artistiques en production donc avant la création. L’intéressement aux bénéfices est interdit.
Un coût : 10% de commission sur les sommes reçus par projet.
Voici pour cette liste non exhaustive des plateformes de Crowdfunding. Si vous avez repéré de ma part une erreur, un oubli, une information importante qu’il serait bon de rajouter ou tout simplement me faire part de la naissance d’une nouvelle plateforme, n’hésitez pas à me contacter e.hainaut@comcom.fr.

J’apporterai les modifications nécessaires afin de faire vivre cette page.


Consulter notre dossier sur le crowdfunding

 

Eric-HainautEric Hainaut
Expert-Comptable


Un site important à visiter :

www.crowdsourcing.org

Voir aussi :