Groupe EMARGENCE
 

Les graphistes se mobilisent contre le travail spéculatif

 

Les graphistes se mobilisent contre le crowdsourcingjuillet 2014

Com’Com profite de la publication de la fiche sur le bénévolat dans le secteur culturel pour vous présenter une initiative de la part d’un certain nombre de graphistes à l’encontre :

  • de prestataires proposant des appels d’offre ayant pour conséquence un écrasement des prix du marché;
  • d’entreprises qui réalisent des compétitions dont l’objectif, non avoué, est de trouver des idées afin de les traiter en interne.

Tout ceci « agace » les freelances qui refusent de travailler gratuitement et en appellent donc au gouvernement pour légiférer sur la question.

Com’Com soutient leur action. Le cabinet relaie la lettre ouverte à la ministre Axelle Lemaire et la pétition qui l’accompagne.

Ci-dessous une vidéo qui explique ce qu’est le travail spéculatif…


Voir aussi :