Groupe EMARGENCE
 

Meilleure Année & Bons Vœux 2015 !

 

voeux Com'Com 2015Janvier 2015

Quelle drôle de formulation pour des vœux ! Ordinairement on souhaite « une bonne année et nos meilleurs vœux »…. Mais compte tenu de la conjoncture économique, on ne peut que souhaiter que 2015 soit meilleure que 2014 et que les vœux que nous formulons soient des bons vœux….

Pourquoi  me direz-vous ?

Une meilleurs année, parce que l’année 2013, était, je le pense, la pire. L’année 2014 étant la continuité de 2013….. Mais 2015 devrait être meilleure !

Des bons vœux, parce que dernièrement, les vœux que nous recensions étaient plutôt d’éviter le pire (je vous souhaite de ne pas déposer le bilan…., je vous souhaite de pouvoir rembourser votre emprunt…) alors que pour 2015, nous devrions retrouver les souhaits habituels et légitimes de réussite et de croissance !

Alors, positivons un peu et faisons un bilan au milieu de cette drôle d’époque :

D’un côté la Culture perd ses subventions, perd ses avantages sociaux (intermittents) et fiscaux (hausse de la TVA)…. De l’autre, le cinéma ne s’est jamais porté aussi bien en nombre d’entrées en France (deuxième meilleur score depuis 1967).

Mais il ne faut pas oublier la face cachée de l’iceberg : difficulté pour trouver les financements même pour les plus grands (Ozon et Chouraqui ont beaucoup de difficultés pour financer leurs projets et Chouraqui est même parti en Allemagne pour boucler sa prochaine production après le retrait de M6), prix de revient en hausse, surabondance de films en programmation simultanée, réduisant  certains films à une « sortie technique ».

D’un côté les lois se durcissent (loi sur les FEC qui interdit toute comptabilité sur Excel, normes anti blanchiment d’argent, contrôles fiscaux de plus en plus performants)…. De l’autre nous avons toujours des créations d’entreprises et pour 2014, une baisse de nombre de faillites pour la première fois depuis longtemps.

D’un côté le nombre de chômeurs augmente, les manifs et les insatisfaits sont choses courantes et pour la première fois le chiffre d’affaires annuel des auto-entrepreneurs est en baisse… Mais de l’autre, il y a de plus en plus de spectacles, de créations et de nouveaux lieux artistiques… Et la France au niveau mondial reste une place importante de la Culture.

D’un côté, nous avons une grosse crise de l’immobilier et le prix des loyers explosent… Mais d’un autre côté, on ne compte plus les créations de couveuses, pépinières et autre espace de coworking qui, entre rupture de la solitude, émulation, synergie et accompagnement, font du bien à nos entrepreneurs.

D’un côté, les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas et les banques n’ont jamais été aussi riches…. D’un autre côté, obtenir un prêt devient le plus utopique des besoins, laissant éclore tout un nouveau pan de l’économie du financement par l’émergence du crowdfunding très présent dans le financement de la culture.

En fait, et j’estime que c’est une bonne chose, la Culture se professionnalise, la Culture est plus vénale. Cela en agacera certains. D’autres comprendrons que désormais il ne faut plus parler de Culture mais d’entreprenariat culturel. Toute cette mutation s’effectue sans pour autant annihiler ce qui fait la force de la Culture : la beauté, le plaisir, le message, le loisir, le sens….

Pour preuve, l’économie Française de l’entrepreneuriat culturel génère plus de ressources que l’économie automobile ; pour preuve le Ministère de la Culture, et ce malgré de nombreuses coupes budgétaires, n’a jamais été aussi actif sous les « règnes » de Fleur Pellerin et auparavant Aurélie Filippetti.

Vous découvrirez ainsi en mars les journées de l’entrepreneuriat culturel qui se dérouleront à la Gaité Lyrique où Com’Com sera présent sur plusieurs ateliers ou tables rondes.

L’année de Com’Com sera comme toujours très chargée et vous retrouverez :

  • sur le site de nombreuses nouvelles fiches expert tout au long de l’année,
  • nos prochains livres blancs sur le crowdfunding et sur les chiffres de la Culture en France,
  • nos conférences et ateliers chez Freelancer, la Fontaine O Livres, Ecopia à Tours, Antigel à Nantes, Etincelle à Toulouse, Créatis à Paris… En marge de la fête du Graphisme du 7 janvier au 4 mars,
  • notre présence sur le salon Satis et le salon de la photo pour des conférences sur « les modes de rémunération dans les entreprises des secteurs Culture & Media », « quelle structure choisir pour entreprendre dans la Culture » ou « les différents statuts des photographes et obligations comptables, fiscales et sociales »… Et bien d’autres encore !
  • nos interventions dans les écoles Atla, Artfx, Esma, ISCPA… dans le cadre des Journées de la Création d’Entreprise avec l’atelier « tu fais quoi après l’école, tu montes ta boîte ? » ou des cours sur la « sensibilisation à la comptabilité dans les entreprises des secteurs Culture & Media « .

Mais avant toute chose, permettez-moi de vous souhaiter avec toute mon équipe qui vous accompagnera toute l’année, une aventure artistique passionnée et passionnante, la réussite de votre entreprise, de belles rencontres, l’inspiration, de l’amour et du plaisir… Car en toutes choses sommeillent toutes ces valeurs qu’il vous appartient de révéler, de nous révéler.

Bons vœux et Meilleure année 2015 !

 

Eric HainautEric Hainaut
Expert-Comptable



Voir aussi :