Groupe EMARGENCE
 

Producteur de disques

Fiches Métier Les entreprises du spectacle, payes intermittents


P’tit mémo expert « métier » – Producteur de disque

Forme

SARL

Problématiques

Maîtrise des contrats, crédit d’impôt phonographique, emploi des intermittents, comptabilité analytique, connaissance des sociétés civiles de production discographiques.


Dans une époque en pleine mutation du secteur de la musique, devenir producteur de disque est un pari risqué. Les nouvelles technologies aidant, il est possible de produire à moindre coût voire de se dispenser du coût d’un studio. Du coté des obligations comptables, fiscales, sociales et juridiques, quelques problématiques à gérer, à savoir :

  • L’ouverture des comptes employeurs intermittents auprès de toutes les caisses qui prend un peu de temps,
  • L’établissement des payes intermittents avec toutes les particularités (cachet groupé, isolé, empli d’étrangers ou d’enfants, abattements spécifiques, demande de numéro d’objet pour chaque spectacle),
  • L’achat de droits auprès d’auteurs inscrits auprès de l’Agessa et dont il faut maitriser les particularités (Précomptes, contributions diffuseurs, retenue à la source de la TVA sur les droits d’auteurs),
  • Les écritures comptables concernant les ventes faites par l’intermédiaire des diffuseurs (implantations, retours, gratuits, défectueux),
  • Le calcul des coûts de fabrication des disques qui doit nécessiter l’utilisation d’une comptabilité analytique,
  • La valorisation des stocks et les calculs des dépréciations,
  • La demande du crédit d’impôt phonographique qui obéit à des règles précises,
  • La maitrise des contrats d’artistes.
  • La connaissance des sociétés civiles de productions discographiques auprès de qui il faut faire certaines déclarations,
  • La tenue de tableaux ou par le biais de la comptabilité afin de calculer les quote-parts de recettes revenant à chaque artistes.

 

Le + de Com’Com

Comme pour toute activité de production « physique » (livres, disques, jeux), une mauvaise gestion des stocks (quantité, dépréciation), entrainera de façon irrémédiable la fermeture de l’entreprise. C’est donc le poste à surveiller le plus.

 


Télécharger la fiche

Cette fiche contient des informations résumées qui ne couvrent pas l´intégralité des situations possibles ni des textes légaux applicables en France.
Nous ne pouvons être tenu responsable d´une interprétation erronée de son contenu ni présager des évolutions législatives.


Compléments d’informations

Fiches Expert

- A quoi servent les sociétés civiles de productions phonographiques ?
- Le crédit d’impôt phonographique

 


Voir aussi :