Groupe EMARGENCE
 

Tapis rouge au festival de cannes pour le crowdfunding

 

Com'Com - Cannes 2014 - Conférence sur le crowdfundingMai 2014

Samedi de 15 h à 17 h 30, Ruban d’Image organisait une conférence à la Maison des Réalisateurs au marché du film du Festival de Cannes.

Patrice Laumé y avait convié Eric Hainaut, Expert-Comptable, co-fondateur du cabinet Com’Com, spécialisé dans le secteur Culture & Média.

Le thème de cette conférence était :

« Le Crowdfunding ou Participatif Financement : chimères ou réalité économique »
mai 2014

Organisée par :
Patrice LAUMÉ du Syndicat Ruban d’Images et La Maison des Scénaristes
Syndicat Ruban RougeLa Maison des Scénaristes


Étaient également conviés dans les échanges :

  • Nicolas BAILLY : Fondateur et gérant de Touscoprod,
  • Alain RALLET : professeur d’économie/laboratoire RITM/ Université de Paris Sud (chargé d’enquête sur l’impact de la finance participative en France),
  • Antoine SCHNEIDER : Président de Movies Angels,
  • Philippe TILLY : chargé de mission au bureau de financement des industries culturelles au Ministère de la Culture et de la Communication.

À l’occasion de cet évènement, le cabinet d’Expertise-Comptable Com’Com a publié un mémo sur « Crowdfunding : si on passait au financement participatif dans les entreprises des secteurs Culture & Média » que vous pouvez télécharger ici.
Contrairement à de nombreuses publications sur le sujet, il s’agit ici d’apporter la vision d’un Expert-Comptable, celle d’Éric Hainaut bien connu pour ses nombreuses interventions dans des écoles, des salons, des associations ou des pépinières d’entreprises, avec un point commun : la Culture & les Média.
C’est donc orienté fiscalité, comptabilité et coût des plateformes que le discours est dirigé avec tout de même un petit bonus : un annuaire non exhaustif des principales plateformes et de leurs caractéristiques.
Les débats, lors de cette conférence ont porté sur les points suivants :

  • le cadre économique du crowdfunding (origine et poids économique),
  • les enjeux réglementaires et l’état du projet de loi,
  • quelles contreparties et quelles protections pour le « gogo » investisseur éclairé ?,
  • devenir « acteurs » de la vie d’un film ! Mais à quel prix ?,
  • les frontières floues du crowdfunding et du Mécénat,
  • crowdfunding : mise en place d’un cadre juridique pour les plateformes de financement participatif,
  • éléments de comparaison : la législation anglo-saxonne du crowdfunding.
Après plus de deux heures de débats, le constat est plutôt positif :

  • Oui, le Crowdfunding est bien un nouveau mode de financement et les entreprises doivent revoir le business model pour y incorporer cette nouvelle ressource.
  • Non, la réalité économique est encore loin d’être satisfaisante car pour le moment les sommes obtenues sont faibles en valeur et en pourcentage du besoin de financement total.

Il n’empêche que l’espoir est grand que tout cela change, que le crowdfunding ne reste pas une ressource complémentaire, un moyen de faire le buzz ou de tester son « produit ». Face à la réticence des acteurs historiques de financement, il faut que le Crowdfunding devienne un acteur majeur, parallèle et qui accorderait par exemple une meilleure indépendance que dans la production audiovisuelle classique.

La loi initiée par Fleur Pellerin est prête, reste quelques sujets mineurs de discussion et on nous promet les décrets d’application avant l’été. Nous publierons alors une version 3 de ce mémo que nous avons voulu contributif et participatif. Je rappelle à cet effet que si vous y détectez des erreurs, des compléments d’informations ou des informations nouvelles, n’hésitez pas à nous en faire part.

Pour terminer, nous vous proposons une liste d’ouvrages portant sur le sujet :

 


Voir aussi :